FANDOM


La Drogue Destructrice d'Alter est une substance qui est capable d’endommager les mécanismes génétiques qui composent l'alter de quelqu’un.

Aperçu Modifier

Cette drogue a été créée par les Huit Préceptes de la Mort, une organisation yakuza dirigée par Kai Chisaki, également connu sous le nom de "Overhaul", qui était responsable de la conceptualisation du produit lui-même, utilisant le matériel biologique d’une petite fille pour le produire. Le médicament devait être vendu sur le marché noir, dont les Huit Préceptes détiendraient le monopole. Kai projetait de ressusciter la gloire des Huit Préceptes, et des Yakuzas en général, en utilisant la drogue comme un moyen de recueillir d’énormes sommes d’argent ainsi qu’un outil pour provoquer la peur dans la population moderne dépendante des alters.

Un sérum antidote a été développé avec de la drogue, dans le cadre du plan de Kai pour avoir le contrôle sur les victimes de la drogue. On ignore ce qui est arrivé au sérum après que l'Alliance des super-vilains ait attaqué l’escorte policière de Kai. Il n’y a pas d’autre moyen connu de guérir les effets de la drogue, bien que Shota Aizawa pense que Rembobinage, étant la source génétique de la drogue, pourrait faire revenir le Facteur de l'alter.

Histoire Modifier

L’idée d’une drogue qui pourrait détruire les alters a été initialement conçue par Kai, qui a essayé de convaincre son patron, l’ancien chef des Huit Préceptes de la Mort, de permettre à la petite-fille du patron d’avoir son corps, qui avait manifesté l'alter Rembobinage inhabituel, utilisé comme une source de matériel génétique pour cultiver ledit médicament. Le plan de Kai a été rejeté par son patron en raison de sa nature contraire à l’éthique et totalement immorale, ce qui a conduit Kai à neutraliser son patron et à prendre les rênes des Huit Préceptes.

En recueillant du matériel génétique du corps de la fille (ce qui a été fait par Kai avec son propre propre alter, comme il pouvait détruire et restaurer son corps à l’infini), les Huit Préceptes ont été en mesure d’expérimenter et de développer un prototype de drogue qui pourrait endommager le facteur de l'alter, les mécanismes biologiques derrière le fonctionnement des alters. Les effets de ce prototype n’étaient cependant que temporaires et n’ont donc été distribués qu’à des fins d’essai. Le prototype était principalement distribué sous forme de balles qui pouvaient être tirées dans le sang de quelqu’un, désactivant leur alter pendant quelques heures.

Nécessitant un financement supplémentaire, les Huit Préceptes ont pu conclure une alliance avec l'Alliance des super-vilains, qui s’intéressait à la drogue après en avoir été témoins lors d’une escarmouche avec les Huit Préceptes eux-mêmes. En peu de temps, le médicament a été perfectionné, tellement que ses effets maintenant deviennent permanents. En outre, un sérum qui pourrait être utilisé pour restaurer les alters détruits a été créé à côté du produit fini, étant destiné à être vendu ainsi.

Cependant, une opération de raid a eu lieu dans le QG des Huit Préceptes avant que Kai ne puisse commercialiser le produit fini et le sérum. Pendant sa bataille contre Mirio Togata, qui a pu le rattraper avant qu’il ne puisse s’échapper, Kai a montré les effets de la drogue en demandant à un de ses subordonnés,Shin Nemoto, de tirer une balle dans le corps de Mirio, en effaçant définitivement sa Perméation. Cela n’a toutefois pas empêché Kai d’être battu et la drogue à été confisquée par la police.

L'Alliance des super-vilains, cependant, a réussi à tendre une embuscade à l’escorte policière transportant Kai Chisaki et l’affaire contenant le produit, récupérant la drogue pour leurs propres fins.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .